Rechercher : dans

Assurance immobilier

L’assurance immobilier est une obligation dans tout investissment immobilier. Elle permet de protéger les tiers mais également les propriétaires ou les locataires contre la réalisation des éventuels risques. L’Assurance Immobilier est une assurance exigée pour une personne qui souscrit à un crédit immobilier.



Dans le cadre de ce type de crédit, l’assurance est une formalité obligatoire à laquelle personne ne peut y échapper. Cela s’explique par le fait que les sommes empruntées dans le cadre d’un crédit sont considérables et l’échéance du crédit est souvent longue, pouvant atteindre dix ans voire plus dans certains cas.

L’assurance peut être considérée comme une protection qui est valable aussi bien pour l’emprunteur que pour l’organisme prêteur. En effet, l’organisme qui octroie le crédit immobilier se doit d’avoir une garantie dans le cas où le souscripteur se retrouverait dans l’impossibilité de s’acquitter de ses dettes.

D’autre part, l’emprunteur doit être rassuré qu’il ne perdra pas le bien immobilier financé par le crédit qu’il a souscrit dans le cas où il lui arriverait malheur. Concrètement, le souscripteur et le prêteur seront ainsi à l’abri de tout imprévu.

Le procédé est très simple : si le souscripteur se retrouve dans l’incapacité de s’acquitter de ses dettes, l’Assurance Immobilier permettrait de couvrir les remboursements à sa place tout en lui évitant de se faire saisir ses biens.

Le fonctionnement de l’Assurance Immobilier

Deux types d’assurances peuvent être proposés à une personne souscrivant pour un crédit immobilier. Dans un premier temps, il y a l’assurance décès – invalidité – incapacité qui est obligatoire pour toute souscription à un crédit immobilier.



Grâce à cette assurance, l’emprunteur aura la garantie de rester l’unique propriétaire du bien financé par le crédit immobilier dans le cas où il se trouve dans l’incapacité de payer ses dettes pour cause d’invalidité, d’incapacité ou de décès. Non seulement le souscripteur protège ses biens mais il évite aussi par la même occasion de transmettre des dettes à ses héritiers légitimes.

D’un autre côté, les organismes de crédit proposent un autre type d’assurance à savoir l’assurance perte d’emploi qui, à l’inverse de l’assurance décès – invalidité – incapacité, n’est pas obligatoire. Ce type d’assurance est donc facultatif et le souscripteur est libre d’y souscrire ou non.

Selon le type de contrat choisi, l’assuré a la possibilité de jouir d’une prise en charge des mensualités de crédit comprise entre 50 et 100% dans le cas d’un licenciement individuel ou collectif faisant l’objet d’une allocation de la part des Assedic ou de l’État.

Dans certains cas, il est tout à fait possible que l’assureur se contente d’avancer les mensualités de crédit pendant la période de perte d’emploi et l’emprunteur remboursera le tout aussitôt qu’il trouvera un nouvel emploi.


Agence immobiliere

Cette année vous comptez :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...


Devis
  • Construire sa maison
  • Quelconstructeur.com
  • Renovation maison
  • Maison campagne
  • Maison a la mer
  • Duplex